Département Informatique

visitez aussi le site http://depinfo.isae.edu.lb/ et le site du chef de département informatique : Pascal Fares

restez informe visiter la page d'annonce du département informatique

L’informatique, c’est la science du traitement automatique de l’information par des ordinateurs. Le terme « informatique » vient de la contraction des mots « information » et « automatique ». Il a été proposé en 1962 par Philippe Dreyfus et accepté par l’Académie française en 1966. L’informatique est d’une importance capitale en science, dans l’industrie et dans l’administration.
Née avec l’apparition des premiers ordinateurs à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’informatique a tout d’abord pour mission de pallier les insuffisances humaines en matière de calcul numérique. Les ordinateurs doivent alors être capables de manipuler d’importantes masses de données dans un minimum de temps, faisant office de calculatrices électroniques performantes. Grâce aux progrès fulgurants en électronique et en automatisation, les machines se développent rapidement : depuis environ trente ans, elles offrent chaque année une puissance de calcul de 30 % supérieure à l’année précédente, pour un coût inversement proportionnel.
L’informatique est aujourd’hui présente dans la plupart des domaines de la vie professionnelle et privée. Elle occupe bien évidemment une grande place dans les sciences appliquées, se chargeant notamment des calculs complexes requis dans les industries aérospatiale et aéronautique, ou en météorologie. Mais elle intervient également dans les entreprises, l’enseignement, les banques, les assurances ou encore les commerces, ainsi qu’à domicile. Grâce à la conception et à la fabrication assistées par ordinateur (CFAO), l’informatique est un outil important dans tous les métiers nécessitant une modélisation préalable (artisans, architectes, etc.).

Elle permet, en outre, de diffuser l’information par le biais de réseaux informatiques, dont Internet constitue l’exemple le plus marquant. Enfin, en s’associant aux techniques de télécommunications, elle facilite largement l’administration des bureaux en proposant ses services de télématique et de Bureautique.

Formations prévues :
Quatre formations diplomantes sont organisés :
Titre du Répertoire National des Certifications Professionnelles Niv.III Analyste programmeur en informatique Bac+2.
Licence STIC mention Informatique générale Bac + 3
Titre RNCP - Niveau II Concepteur architecte informatique Bac + 4 (maitrise)
Diplôme d'ingénieur en informatique – option : Informatique, Réseaux, Systèmes et Multimédia (IRSM) Bac + 5

Licence STIC mention : Informatique générale
Objectifs pédagogiques :
Le diplôme offre une formation générale couvrant les principaux domaines de l'informatique : développement, programmation, réseaux, multimédia, systèmes, architecture des machines, génie logiciel, recherche opérationnelle, systèmes d'informations, systèmes industriels.

Il s'adresse plus particulièrement aux salariés du domaine informatique recherchant une valorisation de leur pratique quotidienne en vue dune promotion ou dun changement d'employeur, mais il peut accueillir également des salariés d'autres domaines en phase de reconversion.
L''expérience professionnelle de l'élève suivant le cursus de la licence est prise en compte pour la délivrance du diplôme.|

La formation est organisée sur 3 niveaux (L1, L2, L3) composés chacun d'un ensemble d'unités d'enseignements scientifiques (maths et informatiques), un apprentissage de langues étrangères (anglais technique) et des unités d'enseignements de culture générale et scientifique (communication, bioinformatique, etc.).
Elle comprend également des projets permettant à l'élève de mettre en pratique l'ensemble des savoirs et expériences acquis dans les unités d'enseignements théoriques ou pratiques. Ces projets sont sanctionnés par une soutenance.

L'ensemble de la formation s'articule autour d'un tronc commun (L1 et une partie de L2) complétés par un ensemble d'UE aux choix (fin de L2 et L3).

Le niveau L3 est composé de 42 crédits de cours et exercices dirigés et 18 crédits d'expérience professionnelle. Six crédits sont réservés à un enseignement de langue et de communication.
L'ensemble des unités d'enseignements informatiques composant L3 sont regroupées en cinq thèmes correspondant aux cinq domaines centraux de l'informatique :
1.Modélisation, Optimisation Informatique (MOI, responsable. B. Lemaire,Professeur titulaire de chaire) ;
2.Architecture et Intégration des Systèmes Informatiques (AISI, responsable, Y.Pollet, Professeur titulaire de chaire) ;
3.Systèmes d'Informations et Bases de Données (SIBD, responsable J. Akoka, professeur titulaire de chaire) ;
4. Réseaux, systèmes et multimédias (RSM, responsable G. Florin / J.P.Arnaud, professeur des universités et titulaire de chaire) ;
5. Conception et Développement du Logiciel (CDL, responsable J.L. Dewez, professeur des universités).
Certaines des unités d'enseignements composant le niveau L3 d|éveloppent un enseignement « fondamental », basé principalement sur les concepts sous-jacents à une compétence ; ces UEs sont alors dites « théoriques ».

L'auditeur choisit 6 unités d'enseignement parmi la liste décrite plus loin (ce qui correspond à 36 crédits) en respectant les deux règles suivantes :
• L'auditeur doit couvrir 4 des 5 thèmes énoncés ci-dessus (MOI, AISI, SIBD,RSM, CDL);
• L'auditeur doit de surcroît choisir au moins deux unités d'enseignements théoriques.

Un thème est reconnu couvert lorsque :
• soit l'auditeur obtient une unité d'enseignement de ce thème ;
• soit il justifie d'une expérience professionnelle suffisante dans ce thème. Cette expérience est jugée par le professeur responsable du thème, qui est le seul à pouvoir décider de la pertinence de cette expérience.

Compétences visées :
Il permet aux élèves de se constituer un solide capital de connaissances et compétences appropriées à tout métier de l'informatique accessibles à un niveau licence ou à toute poursuite d'études dans une spécialité de master d'informatique.

Organisation
Nombre de crédits ECTS : 180
Stages, projets, mémoire :
le niveau L2 comporte un projet obligatoire qui permet une mise en application des connaissances acquises.

Les thèmes applicatifs sont divers afin que cet enseignement puisse être aussi une ouverture de l'informatique vers d'autres spécialités. La licence est délivrée aux candidats ayant suivi le parcours L1, L2 et L3 justifiant de trois ans d'expérience professionnelle, dont un an dans la spécialité à un niveau correspondant au diplôme. Si l'expérience professionnelle du candidat est hors spécialité, un stage de six mois, dans la spécialité, sera en outre exigé.

Les candidats, admis directement en L3 et ayant suivi le parcours L3, devront justifier d'une expérience professionnelle de un an dans la spécialité. Si l'expérience |professionnelle du candidat est hors spécialité, un stage de six mois, dans la spécialité, sera en outre exigé.

La validation de l'expérience professionnelle s'effectue sur la base d'un rapport d'activité / de stage examiné par le jury de délivrance de la licence.

Conditions de délivrance du diplôme

Deux sessions de contrôle sont associées aux unités d'enseignements de cours/ED. Dans ce cadre l'unité d'enseignement est acquise lorsque l'élève a obtenu la note de 10/20 à l'une des deux sessions.

La licence est délivrée à tout auditeur remplissant les conditions suivantes :
- Avoir validé l''ensemble des unités d'enseignements composant les niveaux L1, L2 et L3 et posséder les 126 crédits associés
- Avoir validé 54 crédits au titre de l''expérience professionnelle, selon le cadre général défini pour le CNAM en accord avec sa tutelle :
"La licence sera délivrée aux candidats ayant suivi le parcours L1, L2 et L3 justifiant de trois ans dexpérience professionnelle, dont un an dans la spécialité à un niveau correspondant au diplôme. Si lexpérience professionnelle du candidat est hors spécialité, un stage de six mois, dans la spécialité, sera en outre exigé."
"Les candidats, admis directement en L3 et ayant suivi le parcours L3, devront justifier dune expérience professionnelle de un an dans la spécialité. Si lexpérience professionnelle du candidat est hors spécialité, un stage de six mois, dans la spécialité, sera en outre exigé."

La validation de l'expérience professionnelle s'effectue sur la base d'un rapport d'activité / de stage examiné par le jury de délivrance de la licence.

Bien que les auditeurs aient la possibilité d''acquérir les unités d'enseignements dans les centres associés du Cnam, seul l'établissement public CNAM délivre le diplôme et valide l'expérience professionnelle.

Les Crédits constituant ce diplôme:
Comments